Que ce soit le Darjeeling fleuri, l’Assam épicé, le Ceylan fruité
et puissant, les thés noirs sont toujours différents tasse après
tasse.
Le succès venu d’Angleterre.
Le thé vert était la boisson exclusive jusqu’au 19 ème siècle.
Ensuite, le thé noir s’est propagé grâce aux anglais qui le
produisaient dans leur colonie. Aujourd’hui, le thé noir est
de plus en plus répandu. Il est traditionnellement produit
en Chine, en Inde, au Sri Lanka mais aussi dans d’autres
pays d’Asie comme la Russie ou encore l‘Afrique ou en
l‘Amérique du sud qui ont maintenant leur zone de plantation.
D’abord vert puis noir et enfin aromatique.
Les feuilles sont roulées, cela a pour effet de briser les cellules
de la feuille qui libèreront des enzymes permettant une
meilleure fermentation. Ensuite les feuilles sont fermentées
à 35-40°C et l’oxydation qui en résulte donne au thé ce ton
rouge-marron puis noir. Enfin, le thé subit un procédé de
séchage et libère ces arômes lorsqu’il est mis dans une boîte
à thé.
Les thés noirs contiennent du tanin, des minéraux ainsi que
des vitamines et de la caféine. A l’instar du café, la caféine
contenue dans le thé noir se distribue peu à peu dans tout le
corps et le tanin a un effet calmant pour l’estomac.
La préparation du thé est individuelle. En règle générale, on
utilise une cuillère a café par tasse. Plus vous le laisser infuser,
plus le thé est fort. Par exemple, vous laisserez infuser
le Darjeeling pendant 2-4 min alors que le thé Assam a besoin
de 5 min. d’infusion. Dans tous les cas, un thé stimulant
est produit après 2 min. et un thé calmant après 5 min.

Inde du Sud

Thé noie hautement aromatique ...
+ de détails